POURQUOI REMPLACER LES DENTS MANQUANTES ?

Notre dentition, répartie sur les deux maxillaires, forme un ensemble stable.
Chaque dent se maintient en place grâce à sa voisine.
La perte d’une partie de cet ensemble constitue donc une fragilisation, pouvant entraîner, comme par effet de dominos, une succession de déplacements insoupçonnés, et parfois graves.

En effet, si l’extraction d’une seule dent, au début, ne change pas grand-chose à la denture, les autres dents restant bien en place, on constate que la dent se trouvant en arrière commence à se coucher vers l’avant, de plus en plus, jusqu’à occuper presque complètement l’espace laissé vide par la dent extraite.
Par la suite, la dent qui se trouve sur le maxillaire opposé, n’étant plus en fonction, commence elle aussi à égresser et, sans traitement, peut avoir à subir une extraction.
Les déplacements se poursuivent, la gencive se rétracte, la racine se dénude, entraînant douleurs et caries.
La mastication ne peut plus se faire de ce côté de la bouche, ce qui a des répercussions sur la digestion.
Les articulations de la mâchoire sont perturbées (craquements, douleurs, bourdonnement, claquements, etc.), une habitude de grincement des dents, peut alors s’installer.

Mais les conséquences ne s’arrêtent pas là.
En effet, sur le plan de l’efficacité masticatoire, la perte de deux dents sur une arcade équivaut à quatre dents absentes, car les dents antagonistes ne servent plus à rien.

Le préjudice esthético-social est également important.
L’absence d’une dent est souvent perçue, dans nos rapports avec les autres, comme un signe de négligence, ou de vieillesse prématurée.

Prenez conseil auprès de votre chirurgien-dentiste : lui seul vous expliquera les risques, et vous proposera la solution la plus adaptée.

Dentiste Paris